En Guerre

Le film est présenté en compétition au Festival de Cannes 2018.

Malgré de lourds sacrifices financiers de la part des salariés et un bénéfice record de leur entreprise, la direction de l’usine Perrin Industrie décide néanmoins la fermeture totale du site. Accord bafoué, promesses non respectées, les 1100 salariés, emmenés par leur porte‑parole Laurent Amédéo, refusent cette décision brutale et vont tout tenter pour sauver leur emploi.

Liste de tous les liens en streaming:

COMMENTAIRES:

 

Quelque part entre le drama intimiste dont il refuse le côté larmoyant sur la vie de famille (laissée justement très en retrait, ce qui est une façon sobre de montrer le coût de cette lutte et combien le "héros" n'est pas un modèle de figure familiale) et le thriller social par sa tension (souligné par une musique tendue) et son côté caméra au poing au plus près des persos dans l'affrontement, le film repose sur les épaules du charismatique Vincent Lindon, convaincu et convaincant en militant jusqu'au boutiste.
Même si l'on sent une volonté, et on pourra le lui reprocher, de montrer de façon un peu manichéenne le patronat en méchants menteurs et les ouvriers en gentils (bien qu'entre eux, les tensions existent et créent des clans qui cassent le mouvement), difficile de dire que la situation décortiquée n'existe pas ou que la mauvaise foi des puissants soit exagérée, même si elle ne peut résumer à elle seule l'ensemble des situations économiques de licenciement et mouvements syndicalistes.
En tout cas, le film offre une efficacité narrative implacable qui prend dedans et tient en haleine, même si les rebondissements restent dans l'ensemble très attendus.
Un film sur la difficulté d'un combat où la victoire n'existe jamais vraiment et où l'épuisement pousse chacun à bout, colère et angoisse d'un côté, politique et argent de l'autre.

 

Film assez fou. Je m'attendais à un truc larmoyant et condescendant. Et bien pas du tout. En plus d'être très réaliste, et très intelligent dans le décortiquage des différents processus de lutte, le film est super bien réalisé, et hyper entraînant.
Les images sont de toute beauté (ainsi que les musiques, et les scènes en musique j'en parle même pas), les personnages sont très très justes (mais ne cherchent pas à être attachants).

Très sincèrement, j'ai eu l'impression de voir 120bpm, mais en version aboutie : on ne cherche ni à nous tirer la larmichette, ni à nous enflammer, du coup on pleure et on s'enflamme d'autant plus facilement.

Et je ne pense pas qu'il faille être "militant" pour apprécier ce film, mais effectivement vous en profiterez moins si vous êtes millionnaire et pdg de multinationales qui licencient à tour de bras.
Ce film a une qualité didactique assez réjouissante, et arrive à nous sortir un nombre de punchlines philosophiques assez énorme, sans pour autant que ça soit présenté comme tel.

Vraiment, que du bon.

J'ai enlevé 0,5 points pour cette fin qui était de trop selon moi. 4,5/5.

 
Post a Reply